Se libérer de ses obstacles: l’exemple de l’indécision

Le sens est désormais l’objet d’une quête de plus en plus prégnante. L’épisode COVID  a accéléré ce mouvement chez certains et a pu l’éveiller chez d’autres.

Plus les contraintes légales sont en places, plus le besoin de liberté s’exprime. Or, la liberté selon les textes sacrés et philosophies antiques est surtout d’allier corps et esprit chez l’homme pour pouvoir les transcender, les dépasser.

L’être humain est complexe. En plus de son corps de chair, il possède un corps subtil, celui de la pensée et de l’esprit qui lui permet d’entrer dans son troisième corps, le corps causal ou spirituel, celui de la réunification à l’aide de la méditation.

Cette quête longue et difficile demande persévérance, courage, patience et volonté. 

Vous bénéficiez de plusieurs outils pour avancer dans votre quête : En nourrissant le corps causal de nourritures spirituelles ( pensées positives, prières, méditation), nous prenons soin des corps subtils et physiques. Les pratiques comme le yoga, la thérapie fleurs de Bach, le cheminement conscient aussi…

Toutefois, sur la voie des obstacles se posent.

Prenons l’exemple de l’indécision, la problématique des choix.

L’exigence du bon choix peut être lourde à gérer.

« Je n’ai pas confiance en moi, je ne suis pas sure du résultat. L’échec que je redoute me fait penser que je suis moi-même en échec alors qu’en fait c’est le résultat de l’action ou de l’inaction qui peut l’être.

Je ne suis pas l’action. Pour ne pas créer de stress, je dois prendre ma décision avec confiance et une fois que je l’ai prise, je dois m’y tenir. Il n’y a plus d’indécision, il n’y a plus de stress. Comprenez aussi que les erreurs, les changements de décision sont aussi possibles en cours de route, Votre chemin vous appartient et vous pouvez toujours le modifier. »